Home Historique
PDF Imprimer Envoyer

Historique 


VieuxBatimentLe 5 novembre 1847, cinq religieuses de la Congrégation des Soeurs de Sainte Chrétienne arrivent à Saint-Avold.

A la demande du Maire Nicolas Mayer et de l'abbé Poncelet, les Soeurs Sainte Marie Anne, Timothéa, Aurélia, Alodia, Emery donnent des cours aux jeunes filles de bonne famille.

Elles s'installent à l'école communale de la rue des Anges.

Bientôt, elles envisagent d'ouvrir un pensionnat. Approuvé par le Conseil Municipal, ce projet voit le jour en 1858 avec la fin de la construction d'un bâtiment qui accueille 60 pensionnaires, 16 externes et les religieuses.
 


PensionnatanneVictoire Les origines du nom

Anne-Victoire et Alexis de Méjanès habitent ce village de Moselle (France) à partir de 1789.

Ils n'ont pas d'enfants. Ils accueillent quelques amis dans leur vaste maison. Une communauté de chrétiens, fervents disciples de Jésus Christ, accompagnés par l'abbé Louyot, se crée en cette période si mouvementée de la Révolution Française.

 Ils centrent leur vie sur Jésus - enfant, Parole de Dieu faite chair. Prière, travail, relations, service des pauvres sont unifiés par le courant spirituel répandu en Lorraine à cette époque : l'Ecole Française.

Fort impressionné par la communauté d'Argancy, Monseigneur Jauffret, nouvel évêque de Metz, propose à ses membres de s'unir pour mieux servir les pauvres et instruire gratuitement les enfants.

Le 20 avril 1807, il donne à cette communauté le statut de congrégation religieuse et la double mission d'éduquer et de soigner.

Ce nouvel institut de vie religieuse apostolique s'appellera Congrégation des Sœurs de l'Enfance de Jésus et de Marie, sous le patronage de Sainte Chrétienne.

Notre nom... une énigme.

Nino... Une jeune fille arrivée en Géorgie depuis les contrées d'Arménie.Nino

A Mtskheta, prés de l'actuelle capitale Tbilissi, elle s'installe dans un ermitage.

Trois ans durant, elle vit dans le silence et la prière, "captive" de l'amour du Christ selon un témoignage ancien.

Les guérisons qu'elle obtient par sa prière et son témoignage ouvrent le coeur de la nation géorgienne au message du Christ.

Dans la tradition latine, Nino est appelée Christiana ou Chrétienne.

En savoir plus sur la Congrégation ...